• Curry Thaï express poulet ananas


    Voilà bien longtemps que je n'avais pas cuisiné un plat d'inspiration Thaï ! La recette que je vous propose aujourd'hui est extrèmement simple et rapide à réaliser.

    Le seul impératif consiste à trouver les ingrédients phares de ce curry : pâte de curry rouge, sauce nuoc mam et feuilles de kaffir.

    J'ai longtemps cuisiné sans ces fameuses feuilles de kaffir, en me disant : "on ne sentira pas la différence.." Et bien non, grossière erreur !  Cette simple feuille subjugue, transforme, exhale votre plat en lui donnant le goût de l'authenticité ! C'est bien elle la star du curry Thaï !


    Curry Thaï express poulet ananas


    Préparation : 20 minutes

    Pour 4 personnes :

    • 3 càs d’huile végétale
    • 3 oignons rouges grossièrement émincés
    • 2 càc de pâte de curry rouge
    • 4 feuilles de kaffir ciselées
    • 4 filets de poulet coupés en cubes de 2 cm
    • 250 ml de crème de coco
    • 1 càs de sauce de poisson (nuoc mam)
    • jus d’un citron vert
    • une boîte de tranches d’ananas brisées au jus naturel (340g net égoutté)
    • 2 càs de feuilles de coriandre émincés

     

    Egoutter l’ananas en boîte et réserver le jus.

    Faire chauffer 3 càs d’huile végétale dans un wok. Y jeter les oignons rouges émincés. Faire revenir jusqu’à ce qu’ils soient légèrement dorés.

    Réserver l’oignon. 

    Faire revenir le poulet émincé pendant deux minutes (feu vif). Ajouter la pâte de curry rouge et bien enrober le poulet sans cesser de remuer (1 minute).

    Ajouter les oignons préalablement dorés.

    Ajouter les feuilles de kaffir, la crème de coco, le nuoc mam et le jus de citron vert. Ajouter le jus d’ananas et laisser mijoter à découvert pendant 10 minutes.

    Ajouter les tranches d’ananas et poursuivre la cuisson pendant 3 minutes.

    Parsemer de feuilles de coriandre fraîche avant de servir.

    Servir avec du riz basmati.


    Curry Thaï express poulet ananas



     Curry Thaï express poulet ananas (version imprimable)

     

     



    6 commentaires
  •  

    Lasagnes chèvre-épinards


    Comme promis dans "Ratatouillette newsletter" du mois de mars, voici la recette des lasagnes au fromage de chèvre et aux épinards frais. J'ai toujours aimé l'association de ces deux ingrédients, mais il m'a fallu plusieurs essais pour obtenir la texture idéale, ni trop sèche, ni trop liquide. Voilà un repas qui offre une alternative à la viande, ultra simple à réaliser de surcroît.

    Préparation : 20 minutes

    Pour 4 personnes :

    • une boîte de pulpe de tomates en dés (400g net)
    • 50 ml de crème liquide
    • 2 fromages de chèvre frais (type Petit Billy)
    • lasagnes sèches sans précuisson
    • 350 g d’épinards frais
    • gruyère râpé ou/et 3 tomates fraîches coupées en rondelles
    • 2 càc de bouillon de légumes en poudre

     

    Faire revenir rapidement les épinards à couvert (2 minutes).

    Mixer la pulpe de tomate avec la crème et le bouillon de légumes en poudre. Mettre quelques cuillères à soupe de cette préparation au fond d’un plat à gratin.

    Déposer une couche de lasagnes.

    Garnir cette première couche d’épinards, de chèvre (environ 5 petites cuillerées) et de coulis de tomate. Saler, poivrer. Procéder de même pour les «étages» suivants afin d’obtenir 4 à 5 couches de lasagnes au total.

    Ajouter du gruyère râpé ou des rondelles de tomates sur le dessus du gratin.

    Couvrir avec du papier aluminium.

    Cuire 40 minutes à 200°.

     

    Lasagnes chèvre-épinards

    Merci à Andra pour ce joli plat de service !

     

     Lasagnes chèvre-épinards (version imprimable)




    2 commentaires
  • Cake au saumon et lentilles germées


    Point de sucré aujourd'hui, mais un cake salé rempli de vitamines B, A, de fer et de magnésium ! Faire germer des lentilles est un jeu d'enfant et vous n'aurez pas besoin d'investir dans un germoir pour réaliser cette recette. Il vous suffira de faire tremper les lentilles 8 à 12 heures dans au moins trois fois leur volume d'eau et la nature fera le reste. La germination s'effectue en 4 jours environ. Il suffit de garder les lentilles dans un petit saladier recouvert d'un linge propre. Ne pas oublier de les rincer (puis égoutter) matin et soir.

    Quoique nécessitant un peu d'anticipation du fait du processus de germination, la recette est extrèmement simple à réaliser.


    Cake au saumon et lentilles germées


    Préparation : 30 minutes

    Pour 5 personnes :

    • 200g de lentilles vertes germées
    • un petit oignon émincé
    • 200g de saumon fumé coupé en lamelles
    • 3 oeufs
    • 150g de farine
    • 1/2 sachet de levure chimique
    • 10 cl de lait entier
    • 8 cl d’huile d’olive
    • 2 càs de graines de courge

    Rincer les lentilles germées. Les faire cuire à la vapeur 5 minutes. Réserver.

    Hacher l’oignon.

    Mettre la farine et la levure dans le bol du robot. Y ajouter les oeufs. Battre.

    Incorporer le lait et l’huile.

    Ajouter le saumon fumé, les lentilles, l’oignon et les graines de courge.

    Poivrer. Je n’ai pas mis de sel, le saumon étant déjà suffisamment salé.

    Verser l’appareil dans un moule à cake.

    Cuire à 180° pendant 55 minutes.

    Servir tiède.


     

    Cake au saumon et lentilles germées


     

     Cake au saumon et lentilles germées (version imprimable)




    5 commentaires
  •  

    Quenelles de moelle alsaciennes


    Il y a des plats qui ont le goût de la tendre enfance. Celui-ci en est un pour moi. Mes deux ratatouillettes en raffolent également. Je peux être tranquille, cette recette se transmettra de mère en fille !

    Faites attention toutefois à la provenance de vos ingrédients. Quand il s'agit d'utiliser de la moelle en cuisine, il vaut mieux s'assurer que le bétail a été nourri correctement !

    Préparation : 30 minutes

    Repos : 1 heure

    Pour 6 personnes :

    • 4 os à moelle (environ 120 g de moelle)
    • 1 petit oignon émincé
    • 1 gousse d’ail dégermée et écrasée
    • 1 càs de farine
    • 2 oeufs
    • 80 g de chapelure
    • 20 g de semoule fine
    • quelques brins de ciboulette
    • une càs de persil hâché
    • un litre de bouillon (celui de votre pot au feu par exemple)

     Quenelles de moelle alsaciennesQuenelles de moelle alsaciennesQuenelles de moelle alsaciennes

     

     

     

     

     

    Laisser les os à température ambiante pendant une heure afin de ramollir la moelle. Sortir cette dernière à l’aide d’une petite cuillère. Ecraser cette dernière avec une fourchette.

    Ajouter l’oignon émincé, les oeufs, et un peu de chapelure. Bien mélanger.

    Ajouter au fur et à mesure le reste de chapelure, la farine, l’ail écrasé, le persil et la ciboulette. La masse doit être compacte.

    Saler et poivrer.

    Réserver au frais pendant environ une heure.

    A l’aide de deux cuillères à café, former des quenelles de forme oblongue. Vous pouvez aussi façonner les quenelles avec vos mains, assez rapidement pour ne pas trop les ramollir.

    Porter le bouillon à ébullition. Y jeter une quenelle et vérifier qu’elle ne se désagrège pas à la cuisson.

    Mettre toutes les autres et faire cuire environ 8 minutes.

    Quenelles de moelle alsaciennesQuenelles de moelle alsaciennesQuenelles de moelle alsaciennes

     

     

     

     

     

     

    Répartir les quenelles et le bouillon dans des assiettes à soupe.

    Vous pouvez ajouter des croutons frottés à l’ail.

     

    Quenelles de moelle alsaciennes


      Quenelles de moelle alsaciennes (version imprimable)




    votre commentaire
  •  

    Pizza du placard cuite sur pierre


    Pas le temps d'aller faire les courses...stop...Les enfants ont envie d'une pizza...stop...J'ai toujours un kit de survie dans le placard...stop...et le minimum vital au frigo...stop...

    Préparation : 5 minutes + 20 minutes

    Repos de la pâte : 1 heure

    Pour 4 personnes (2 pizzas) :

    La pâte à pizza

    • 350 g de farine bio T65
    • 4 g de levure de boulangerie déshydratée
    • 1/2 càc de sel
    • 195 ml d’eau

    La garniture

    • une boîte de miettes de thon (104g net égoutté)
    • une vingtaine d’olives vertes
    • 1 boîte de pulpe de tomate en dés (400g net) - bien enlever le jus en laissant égoutter le contenu de la boîte au travers d’une passoire
    • 150 g de Philadelphia ou St Morêt
    • origan
    • sel, poivre
    • 1 petite boîte de champignons
    • 1 petite boîte de coeurs d’artichauts

    Préparation de la pâte :

    Pétrir ensemble la farine, la levure, le sel et l’eau. Laisser reposer une heure à température ambiante.

    Si vous avez une machine à pain, mettre tous les ingrédients dans l’ordre préconisé par le constructeur et enclencher le programme pâte seule (environ 45 minutes).

    Lorsque la pâte est prête, séparer le pâton en deux. Sur un plan de travail bien fariné, étaler deux disques plus ou moins épais selon vos goûts (pâte fine ou plus moelleuse/épaisse). Déposer chaque disque sur une plaque recouverte de papier sulfurisé en attendant la suite des opérations.

    Préchauffer le four à 250° avec une pierre à pizza à l’intérieur (environ 30 minutes de préchauffage).

    Finition :

    Avoir tous les ingrédients émincés, prêts à garnir la pizza juste avant sa cuisson.

    Garnir chaque disque de pâte l’un après l’autre, au dernier moment, juste avant d’enfourner : sur chaque disque, mettre la pulpe de tomates par petits «paquets», puis ajouter les miettes de thon, les olives, les champignons, les coeurs d’artichauts, des «morceaux» de fromage frais Philadelphia. Assaisonner avec de l’origan, du sel et du poivre.

    Faire glisser la pizza avec son papier sulfurisé sur la pierre et cuire 3 minutes, voire plus selon la capacité d’absorption de chaleur de votre pierre. 


      Recette pizza du placard sur pierre (version imprimable)




    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique