•  

    Coo'nies


    Le nom fait penser à des personnages de dessin animé, et je suis certaine que ces gourmandises raviront les fans de brownies et de cookies ! Ces biscuits ont la forme des cookies et le coeur tendre des brownies. Totalement addictifs. Délicieux à la sortie du four, ils demeurent excellents le lendemain.

    Et comme une bonne nouvelle n'arrive jamais seule, ils contiennent une quantité ridicule de matière grasse  : 3 % de la masse totale ! ...mais une bonne quantité de chocolat noir (idéalement, du chocolat de couverture).

    Pour 20 biscuits, vous n'utiliserez que 5 grammes de beurre et 1 cuillère à soupe d'huile. Difficile à croire pour quiconque à déjà croqué un coo'nie !

    D’après «Clinton St. Baking Company Cookbook»


    Préparation : 30 minutes

    Repos de la pâte : 10 minutes

    Pour 20 biscuits :

    • une cuillère à soupe d’huile végétale (15 ml)
    • 5 grammes de beurre
    • 300 g de très bon chocolat noir cassé en morceaux (ou pépites de chocolat). J’ai utilisé du chocolat Valrhona Caraïbe 66% de cacao et le résultat était parfait.
    • 2 oeufs
    • 150 g de cassonade
    • 1/2 càc d’extrait de vanille liquide
    • 65 g de farine
    • 1/4 de càc de levure chimique
    • 1/4 de càc de sel

     

    Préparer tous les ingrédients. La recette est toujours plus rapide à exécuter quand tout est prêt.

    Faire fondre l’huile, le beurre et le chocolat au bain marie ou au micro-ondes pendant deux à trois minutes (en mélangeant après une minute).

    Laisser refroidir un peu.

    Dans un autre bol, fouetter les oeufs, le sucre et la vanille.

    Ajouter le chocolat fondu.

    Dans un autre bol, fouetter la farine, la levure et le sel. Ajouter au mélange chocolaté. Il est préférable d’utiliser une spatule (ou le K d’un robot Kenwood ou KitchenAid) et non un fouet électrique pour combiner les ingrédients à ce stade, afin de ne pas trop travailler la pâte. Si la pâte est trop travaillée, vous aurez la consistance d’un cake et non d’un brownie.

    Verser l’appareil dans un plat supportant un passage au congélateur. Laisser l’appareil au froid pendant 6 à 8 minutes jusqu’à ce que la pâte durcisse légèrement. La pâte est restée 10 minutes dans mon congélateur ; la texture était parfaite.

     

    Coo'nies


    Préchauffer le four à 180°.

    Recouvrir deux plaques de papier sulfurisé. Prélever une càc bombée de pâte (le contenu de chaque cuillerée pesait exactement 32 grammes) et former des boules du bout des doigts (ne pas trop manipuler la pâte pour ne pas la réchauffer).

     

    Coo'nies


    Enfourner pour 11 à 12 minutes (12 minutes dans mon four Scholtès fonction pâtisserie), voire plus selon la puissance de votre four. Il faut que la croûte des biscuits ait un aspect sec et légèrement craquelé.

     

    Coo'nies


     

    Coo'nies



     Coo'nies (version imprimable)

     

     



    10 commentaires
  • Pain express carottes, noix


    Si vous êtes en "panne" de pain, que la boulangerie est fermée et qu'il y a urgence, j'ai la solution ! Voici un pain original prêt en moins d'une heure et très facile à faire de surcroît. 

    Il ressemble un peu à un Irish soda bread (clic)...dont les connaisseurs apprécieront le goût caractéristique et la mie moelleuse.

    Préparation : 10 minutes

    Pour 4 personnes :

    • 350 g de farine T55
    • 150 g de farine complète
    • 1 càc de sel
    • 2 càc de bicarbonate alimentaire
    • 150 g de carottes râpées
    • 1 poignée de noix
    • 300 g de yaourt grec
    • 125 ml de lait

     

    Mélanger les farines, le sel et le bicarbonate.

    Ajouter les carottes, les noix, le yaourt et le lait. Mélanger pour amalgamer l’ensemble sans trop insister.

    Fariner un plan de travail.

    Jeter la pâte collante sur le plan de travail.

    Bien se fariner les mains et former une boule. Aplatir légèrement.

    Faire deux entailles dans la pâte à l’aide d’un couteau.

    Enfourner dans un four préchauffé à 230°C pour environ 35 minutes.

    Le pain doit sonner creux à la sortie du four. 

    Laisser refroidir sur une grille.


    Pain express carottes, noix

     

    Source : Olive magazine 

     

     Pain express carotte, noix (version imprimable)

     


     


    12 commentaires
  •  

    Tajine de fruits du soleil


    Vous aurez sans doute remarqué que les fruits exotiques sont présents en nombre et en variétés sur les étals actuellement. Je vous propose aujourd'hui ce tajine composé de mangues, ananas et abricots alliant des saveurs épicées et florales.

    L'idée de ce tajine de fruits m'est venue en parcourant le magazine Cuisine et Vins de France, mais la version que je vous propose est très différente de la recette de CVF.

    Préparation : 20 minutes

    Pour 6 personnes :

    • 1 ananas
    • 10 abricots secs moelleux
    • 200 g de pêches pelées (surgelées)
    • une mangue
    • 50 ml d’eau
    • une càs de sirop de sucre de canne à la vanille (facultatif)
    • 30 ml d’eau de fleur d’oranger
    • 50 g de sucre
    • 20 g de beurre
    • 30 g de raisins blonds
    • 3 étoiles de badiane
    • 1 bâton de cannelle

     

    Faire pocher les pêches dans 50 ml d’eau et 1 càs de sirop de sucre de canne à la vanille (ou 1 càs rase de sucre vanillé). Mixer.

    Remettre ce coulis sur feu doux avec la cannelle, les étoiles de badiane, les raisins et les abricots. Couvrir. Laisser infuser sur feu très doux pendant environ 10 minutes.

    Couper la peau de l’ananas et ôter le coeur.  Trancher des bâtonnets épais dans la chair (10 cm de long sur 3 cm de large).

    Faire dorer les bâtonnets d’ananas dans le beurre et le sucre pendant 10 minutes.

    Couper la mangue en tranchant de part et d’autre du noyau. Enlever la peau et détailler des bâtonnets assez épais sur toute la longueur du fruit.

    Lorsque l’ananas est cuit, éteindre le feu. Ajouter les bâtonnets de mangue, ainsi que la compote de pêche parfumée. Mélanger délicatement et servir tiède. Je trouve personnellement qu'il est dommage de cuire la mangue, car elle exhale tout son parfum lorsqu'elle est crue (à condition d'être bien mûre).

     

    Tajine de fruits du soleil


     Tajine de fruits du soleil (version imprimable)

     

     


    votre commentaire
  • Surprenante sauce bolognaise


    Comment sortir de l'ordinaire avec un plat très ordinaire ? Vous me suivez ?

    "Je ne sais pas quoi préparer pour le dîner, donc je fais une bolognaise !" Faux !!!!!

    Voici un plat longuement mijoté, une sauce riche pleine de saveurs composée d'un mélange de veau, de porc hâché et de jambon cru, bref une sauce bolognaise tout à fait différente et succulente !

    A vos mijoteuses, prêts, partez !

    Préparation : 30 minutes

    Pour 8 personnes :

    • 600 g de porc hâché
    • 450 g de veau hâché
    • 250 de jambon cru
    • 2 fines tiges de céleri (80g)
    • 4 échalotes
    • 2 carottes moyennes (100g)
    • 5 gousses d’ail
    • 200 ml de vin rouge
    • 500 ml de bouillon de volaille
    • 440 g de concentré de tomate
    • le zeste d’un citron bio
    • 1 càs de sucre
    • 2 càs de worcestershire sauce
    • 4 feuilles de sauge
    • 3 brins de romarin
    • 3 càs d’huile d’olive

     

    Emincer les échalotes. Râper les carottes et le céleri.

    Dans un robot, mixer au couteau le jambon cru avec l’ail.

    Faire chauffer une poêle sur feu moyen. Ajouter l’huile d’olive et faire revenir les échalotes pendant deux minutes. Ajouter les carottes et le céleri râpés et faire suer 3 minutes. Transférer dans la mijoteuse.

    Faire revenir le jambon cru hâché + ail. Transférer dans la mijoteuse.

    Faire revenir le porc et le veau hâchés. Ajouter le vin rouge, le sucre, le zeste de citron et la sauce worcester’ .  Au premier bouillonnement, transférer dans la mijoteuse.

    Délayer le concentré de tomate avec une partie du bouillon et ajouter aux autres ingrédients.

    Faire mijoter la préparation sur «Low» pendant 6 heures.


     Surprenante sauce bolognaise - mijoteuse- ( version imprimable)

     



    1 commentaire
  • Salade de fèves et asperges vertes


    Légumes printaniers par excellence, les fèves et les asperges se marient parfaitement dans cette salade à la sauce nappante.

    Je me suis inspirée de la recette de févettes à la grecque du dernier numéro de Cuisine et Vins de France en adaptant les proportions et l'assaisonnement à mes envies.

    Le paquet de fèves surgelées qui occupait mon congélateur depuis un petit moment a  réussi son casting pour figurer en duo avec la star du moment : madame l'asperge.

    Rien ne vous empêche d'utiliser des fèves fraîches. Lorsqu'elles sont cueillies avant maturité, elles sont très tendres et il n'est pas nécessaire de les éplucher.


    Préparation : 10 minutes

    Cuisson : 15 minutes environ

    Pour 4 personnes :

    • 450 g de jeunes fèves fraîches ou surgelées
    • 1 botte d’asperges vertes (environ 12 asperges)
    • 3 oignons blancs nouveaux
    • 190 ml de vin blanc sec
    • 200 ml d’eau
    • 2 càs de fond de veau
    • 1/2 citron bio
    • 1/4 de càc de coriandre en poudre
    • 3 càs d’huile d’olive
    • sel, poivre

     

    Si vous réalisez la recette avec des fèves surgelées (déjà pelées, c’est plus facile), plongez les trois minutes dans l’eau bouillante, égouttez et réservez. Si les fèves fraîches sont grosses, enlever leur peau après les avoir plongées deux minutes dans l’eau bouillante.

    Emincer les oignons nouveaux grossièrement. 

    Couper et jeter le bout dur des asperges. Couper le reste en tronçons.

    Laver le citron et prélever le zeste. Presser le jus. Réserver.

    Dans une sauteuse, faire chauffer l’huile. Jeter les oignons émincés, les fèves et les asperges. Remuer rapidement pour que les légumes s’enrobent d’huile et ajouter le fond de veau dilué dans l’eau,  puis le vin, le sel, le poivre, la coriandre, le zeste et le jus de citron.

    Faire cuire à feu moyen jusqu’à ce que le liquide soit presque évaporé (environ 15 minutes), mais nappe les légumes.

    Laisser refroidir. Servir tiède ou réserver au réfrigérateur et sortir les légumes 30 minutes avant de les servir avec un filet d’huile d’olive.


     Salade de fèves et asperges vertes (version imprimable)

     




    1 commentaire