• Petits gâteaux de Noël 1 : Anis Bredele (macarons à l'anis)

    Petits gâteaux de Noël 1 : Anis Bredele (macarons à l'anis)


    Préparer des Weinachtsbredele quand il fait 12° dehors, ça fait bizarre. Mais Noël approche et la fourmi ne veut pas être dépourvue quand la bise fut venue viendra, donc même si le temps ne s'y prête pas tout à fait, le top départ est lancé pour les Weinachtsbredele !!!! (prononcer vinoooorts brédeuleu, ce qui veut dire petits gâteaux de Noël en alsacien).

    Pour cette première séquence, je vous propose de découvrir les "anis bredele", petits macarons rustiques bien connus en Alsace. Ils sont très différents des macarons parisiens en goût et en texture : ils sont croquants, peu sucrés et assez faciles à réaliser, mais totalement addictifs. Je décline toute responsabilité si votre main ne vous obéis plus et replonge inlassablement dans la boîte en fer qui permettra de les conserver environ 3 semaines.


    Préparation : 45 minutes

    Repos de la pâte : entre une nuit et 24 heures

    Pour une centaine de petits macarons :

    • 165g d’oeuf (sans la coquille), soit 3 oeufs de calibre moyen
    • 250 g de sucre réduit en poudre au mixer
    • 250 g de farine
    • 1 cuillère à café d’anis en grains.

     

    Petits gâteaux de Noël 1 : Anis Bredele (macarons à l'anis)

    Petits gâteaux de Noël 1 : Anis Bredele (macarons à l'anis)

    Petits gâteaux de Noël 1 : Anis Bredele (macarons à l'anis)

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Sortir les oeufs du réfrigérateur au moins une heure avant de commencer. 

    Dans le bol d’un robot, mettre les oeufs et le sucre ; battre 15 minutes avec la feuille, puis 15 minutes avec le fouet. Si vous n’avez pas de robot, il faudra vous armer de patience et fouetter le mélange pendant 30 minutes.

    Incorporer la farine tamisée, puis l’anis en grains.

    A l’aide d’une poche à douille, disposer de petits tas sur une feuille de cuisson en silicone. J’ai constaté qu’avec du papier sulfurisé, le «pied» se forme de travers, alors qu’avec la feuille en silicone il n’y a aucun problème. Certaines recettes préconisent de former les petits tas directement sur une plaque préalablement huilée (je n’ai pas essayé cette méthode).

    Le lendemain, vérifier que les anis bredele sont secs au toucher.

    Enfourner à 170° sur deux plaques superposées pendant 10 minutes.

     

    Petits gâteaux de Noël 1 : Anis Bredele (macarons à l'anis)

     

    Petits gâteaux de Noël 1 : Anis Bredele (macarons à l'anis)


     

     


    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Tashi Profil de Tashi
    Mardi 22 Novembre 2011 à 09:19

    mmmhhhhhhh extra, à mettre sur ma liste...bonne journée!bisouxx

    2
    Ratatouillette Profil de Ratatouillette
    Mardi 22 Novembre 2011 à 09:45

    Excellents et pas un gramme de beurre... ! Bonne journée à toi aussi Tashi. Bises.

    3
    Mercredi 23 Novembre 2011 à 21:43
    Patchouka

    moi aussi ... en bonne alsacienne.. je vais commencer à faire tout mes bredeles de Noël...

    j'adoooore cette période de l'année... (mon mari... lui.... dans la période de Noël... ce qu'il préfère.... c'est le vin chaud qui accompagne les dégustations de Bredeles... lol)

    bizzzz

    4
    Ratatouillette Profil de Ratatouillette
    Mercredi 23 Novembre 2011 à 22:53

    @Patchouka : que vivent l'Alsace, les bredeles et le vin chaud ! Hoplà ! Bonne soirée. Bises.

    5
    Dimanche 27 Novembre 2011 à 17:50

    Pour ceux-là aussi je craquerais bien volontiers!

    6
    Dimanche 27 Novembre 2011 à 17:51

    Pour ceux-là aussi je craquerais bien volontiers! 

    7
    Tashi Profil de Tashi
    Dimanche 27 Novembre 2011 à 18:55

    Puis-je savoir quel coin en Alsace???  ton blog ets parti en Grèce depuis c ematin ^^ bisouxxx

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    8
    Ratatouillette Profil de Ratatouillette
    Dimanche 27 Novembre 2011 à 19:32

    @Tashi : Bon voyage ! Ahh, l'eau cristalline, les vestiges du passé en plein coeur d'Athènes...profite!

    Je suis née proche de Strasbourg, mais je vis désormais en région parisienne. Les Bredele ne sont pas très connus ici, alors je fais des heureux autour de moi!

    9
    helenemiko
    Lundi 28 Novembre 2011 à 22:38

    Ho ils sont vraiment superbes! Je vais attaquer les Bredele de cette année par ta recette. Merci beaucoup

    10
    Ratatouillette Profil de Ratatouillette
    Lundi 28 Novembre 2011 à 22:41

    @helenemiko : je suis très honorée de contribuer à ta première fournée de l'année. Merci !

    11
    houcka
    Mercredi 21 Décembre 2011 à 09:38

    LORSQUE LES BISCUITS SONT SUR LA FEUILLE EN SILICONE ON LES GARDENT JUSQU AU LENDEMAIN TEMPERATURE AMBIANTE OU FRIGO  MERCI

    12
    Ratatouillette Profil de Ratatouillette
    Mercredi 21 Décembre 2011 à 10:25

    @houcka : laisser croûter à température ambiante (éviter une pièce surchauffée quand même!)

    13
    Mercredi 21 Décembre 2011 à 19:07
    Ipanama

    ils sont magnifiques ! bravo pour ton blog que je découvre, via celui de Bernard (de la Cuisine de Bernard)

    bonne soirée 

    14
    Ratatouillette Profil de Ratatouillette
    Jeudi 22 Décembre 2011 à 02:12

    @Ipanama : merci ! ...ils ont disparu en quelques jours car ils sont aussi très bons !

    15
    LOULETTE67
    Lundi 9 Décembre 2013 à 13:43

    Bonjour     j'ai déjà fait 2 essais et il n'y a jamais de colerette


     

    16
    Mardi 10 Décembre 2013 à 17:22

    Bonjour Loulette67. Pour obtenir la fameuse collerette, il faut réunir un certains nombre d'éléments : une bonne recette (celle-ci fonctionne, c'est sûr) et des conditions relatives à la températures et l'hygrométrie.

    Attendez patiemment que vos bredele croûtent avant de les enfourner. Ils doivent être secs au toucher. Peut-être que le taux d'humidité dans la pièce où vous faites croûter vos bredele est trop important.

    Si votre pièce est sèche, nous allons examiner ce qui peut éventuellement se produire au niveau de la cuisson. Celle-ci ne doit pas être trop brutale. Les résultats varient d'un four à l'autre et peut-être que 170°, c'est trop chaud dans votre four alors que c'est parfait dans le mien ! Les macarons n'aiment pas l'humidité…donc ni humidité, ni fort courant d'air dans le four. 

    Essayez peut-être de doubler les plaques pour éviter une chaleur excessive à la base des bredele.

    J'espère que la prochaine tentative sera la bonne ! Bonne soirée.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :